Arbre à Feuilles Vertes Tronc Gris à Côté Du Plan D'eau

Figuier arbre : plantation et entretien

Arbre à Feuilles Vertes Tronc Gris à Côté Du Plan D'eau

Faisant partie de la famille des Moracées, le figuier est une plante à grandes feuilles lobées, originaire du Moyen-Orient et des régions méditerranéennes. Son nom botanique est « Ficus Carica », signifiant figuier de Carie, une ancienne province de l’Asie mineure. Le figuier compte plus 700 variétés se développant dans la nature. Sa durée de vie dure en moyenne 300 ans. La taille d’un vieux figuier est en générale dans les environs de 10 m de hauteur. Cet arbre est cultivé pour la qualité de ses fruits comestibles, appelés figues, qui se dégustent fraîches ou séchées. Ces fruits sont classés en trois grandes variétés, à savoir les figues grises, les figues vertes et les figues noires. Les figuiers dits unifères fructifient une seule fois durant toute l’année, tandis que les bifères donnent deux récoltes en été et en automne, durant la même année. Son feuillage lobé, finement velu, peut provoquer des allergies cutanées, notamment des urticaires. La sève contenue dans ses tiges, appelée latex blanc, risque d’irriter la peau, en cas de contact prolongé. Traditionnellement, cette sécrétion fut utilisée pour guérir les verrues. Le figuier affectionne particulièrement les sols légèrement humectés, riches en calcaire.

Découvrir :  Le Baobab : un arbre difforme, aux propriétés surprenantes

Vous trouverez plus de détails sur ce site : https://culture-speecom.com/

L’humidité excessive pourra lui être néfaste. La couleur de ses feuilles vire au jaune lorsque la quantité d’eau renfermée dans le sol est trop importante. Cette plante nécessite beaucoup de lumière et de chaleur, pour bien croître. Très rustique, cette espèce botanique résiste parfaitement au froid. Toutefois, pour optimiser sa fructification, ses racines et ses tiges devront être protégées du gel, en période hivernale. L’utilisation des voiles d’hivernage ou des pailles en lin sera très efficace, pour ce faire. Le figuier devra être également protégé du vent très froid et sec.

Un rajout de terreau de qualité permettra un meilleur drainage du sol. Riche en éléments nutritifs, ce substrat favorisera son développement. Une séance d’arrosage une fois toutes les semaines est largement suffisante pour obtenir une bonne floraison et une meilleure fructification. Son taillage devra s’effectuer au début de printemps lors de la montée des sèves. Un sécateur bien acéré coupera efficacement les tiges, tout en évitant de les écorcher. Les espèces bifères se tailleront superficiellement, pour bien aérer ses touffes. En effet, toutes ses ramifications portent des fleurs. Comme les figuiers unifères ne produisent qu’une seule fois en une année, ses branches pourront être coupées au plus court. Cette coupe permettra d’obtenir une repousse homogène et plus harmonieuse. Au début du mois d’avril, les jeunes rameaux devront être pincés pour sectionner leurs extrémités. Les ongles seront un moyen très efficace, pour effectuer cette opération. Ces coupes favoriseront la prochaine fructification, améliorant ainsi la récolte. Ses fleurs ne sont pas auto-fertiles. Le figuier fait partie des espèces dioïques, dont les pieds mâles et femelles sont séparés.

Découvrir :  Meilleures plantes tolérantes au sel : sols salins

Ainsi, sa pollinisation nécessite l’intervention des insectes tels que les guêpes et les abeilles. Pour une meilleure pollinisation, les figuiers devront être plantés en groupe. Ces insectes assureront un travail de butinage parfait, pour les pieds bien rapprochés. Les pollens transportés seront déposés à l’intérieur des sycones, pour susciter la floraison. Le sycone, plus connu sous l’appellation de réceptacle, devient plus charnu et ramolli pour former la figue. Bien entretenue, cette plante fructifie normalement dès sa 4 ème année. Sa pleine production durera en général plus de 60 ans. Ses fruits frais se conserveront pendant 48 heures au maximum, après la cueillette. Bien séchées, les figues pourront être conservées durant des mois. Le figuier se bouture facilement. Ce bouturage s’effectue vers la fin de l’hiver, en prélevant un rameau d’une longueur de 20 cm, doté d’un bourgeon terminal. Ce rameau sera repiqué dans un substrat spécial légèrement humide, pour optimiser sa croissance. Les principaux ennemis du figuier sont les mouches, les teignes et les cochenilles. Une vaporisation d’un produit insecticide permettra de prévenir ou de remédier à leur invasion. Les solutions fongicides protègeront efficacement la plante des éventuelles affections ou présence des parasites, telles que les champignons. Parmi ces maladies infectieuses, l’on cite particulièrement le chancre, provoqué par des champignons qui détruisent l’écorce de son tronc. Si le figuier n’est pas pris en charge immédiatement, son tronc et toutes ses branches risqueront de se réduire en pourriture. Pour le traiter, l’on vaporisera une bouillie de bordelaise sur les parties infectées. L’on procèdera ensuite à la mastication de ses blessures.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.