Photos gratuites de femme, hobby, loisir

Jardin potager : légumes bio pour débutant dans son jardin !

 

Vous souhaitez vous mettre à la culture ? Mais pas n’importe quelle culture ! Faire pousser vos propres légumes dans votre petit ou grand jardin c’est possible, alors comment s’y prendre ? Comment faire de son jardin son fournisseur officiel en vitamines sans dépenser le moindre centime chez le primeur ? Le jardin potager a donc une fin purement vivrière, c’est-à-dire qu’il sera exclusivement destiné à la consommation dans le cadre de votre famille et non à la vente. Il s’agit ici de mêler l’utile à l’agréable, non pas de commencer un commerce avec 6 courgettes, 10 carottes et 5 kilos de pommes de terre. Organisé de manière à séparer les différents types de légumes, votre jardin potager pourra être séparé en 4 parties bien distinctes : les plantes à racine dans laquelle on peut retrouver les carottes, les pommes de terre, les asperges, oignons, ail ou échalotes, vient ensuite le compartiment des plantes à feuilles avec les salades de toutes sortes, les choux, épinards et fines herbes par exemples… Quant aux plants de tomates, poivrons, cucurbitacées, fraisiers, concombres et légumineuses, ils se trouveront dans la partie des plantes à fruits ou à légumes.

Découvrir :  Narcisses : plantation des bulbes et entretien

Et enfin, vous terminerez votre délimitation avec une jachère plantée d’engrais vert. Bien entendu, selon votre région, il sera plus facile de faire pousser tel ou tel légume. Les poivrons, tomates et « légumes du soleil » ne pousseront pas de la même manière dans le nord que dans le sud de la France. Afin de bien faire pousser vos plantes et légumes, veillez à les associer par compagnonnage.

En botanique, le compagnonnage c’est une technique qui consiste à rassembler différentes plantes qui entre elles, échangeront des « services » afin de mieux lutter contre les insectes spécifiques à une certaine variété. Ainsi, vous apprendrez que la menthe et la lavande qui poussent bien dans les jardins, éloigneront fourmis et pucerons en attirant les mouches bénéfiques à votre jardin potager. D’année en année, n’en demandez pas trop à votre jardin, il faudra veiller à changer annuellement les cultures des familles de légumes de parcelles afin de ne pas fatiguer la terre, pour qu’elle puisse toujours vous donner des légumes riches et en abondance. Comme pour le compagnonnage, n’hésitez pas à planter des fleurs tout autour de votre jardin, pas seulement pour le plaisir des yeux mais aussi parce qu’elles auront une utilité non négligeable dans votre jardin potager, tout comme les plantes aromatiques : aneth, fenouil, ciboulette, armoise… Si vous possédez un ou plusieurs arbres fruitiers dans votre jardin, essayez de faire en sorte qu’il ne fasse pas trop d’ombre à votre potager en le taillant régulièrement et en plantant à l’écart.

Découvrir :  Débroussailleuse : comment choisir ?

Préserver sa terre c’est aussi ne pas utiliser d’engrais chimique mais opter pour du compost biologique, sachez donc qu’une cuve à compost n’est peut-être pas très esthétique mais pourra être camouflée par une haie de jardin. A vos pelles à vos râteaux ! L’agriculture biologique commence chez vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.