Femme Vêtue D'une Robe à Fleurs Blanche, Rose Et Verte Tenant Des Fleurs De Bougainvilliers Roses

L’alstrœmère, fleur éclatante, romantique ou sauvage…

Femme Vêtue D'une Robe à Fleurs Blanche, Rose Et Verte Tenant Des Fleurs De Bougainvilliers Roses

Avec ses fleurs élégantes et champêtres à la fois, l’alstrœmère a conquis les fleuristes. On trouve ces petites fleurs délicates et rustiques dans toutes les couleurs. Les tubercules de l’alstrœmères peuvent aussi être plantés au jardin, pour obtenir de petits buissons abondamment fleuris.

L’alstrœmère, lys des incas…

L’alstrœmère est une fleur originaire d’Amérique du Sud, principalement du Chili et du Pérou. En raison de sa ressemblance avec une fleur de lys, on la surnomme souvent « lys des incas », ou « lys du Pérou ». Il s’agit d’une plante tubéreuse et vivace, de la famille des Amaryllidacées. D’une grande diversité génétique, il en existe une cinquantaine d’espèces. L’alstrœmère s’adapte très bien à toutes sortes de climats. Certaines espèces se développent sur les hauts plateaux andins, dans des conditions de températures très basses. A l’inverse, d’autres variétés d’alstrœmères ont colonisé la forêt tropicale, notamment au Brésil. On connaît aussi des espèces vivant dans le désert du littoral andin.

Découvrir :  Jardin potager : légumes bio pour débutant dans son jardin !

La fleur de l’alstrœmère

Si les alstrœmères ont conquis le monde, c’est pour leurs magnifiques fleurs en forme d’entonnoir. Elles évoquent à la fois le lys et certaines orchidées. La gamme de couleurs disponible est parmi les plus complètes pour une fleur. L’alstrœmère peut arborer des couleurs extrêmement vives, comme le rouge, le jaune ou l’orange. Mais elle peut aussi se faire délicate ou romantique, avec des teintes roses ou blanches. Les alstrœmères peuvent être unicolores, ou bicolores. Certains de leurs pétales sont tigrés, apportant ainsi une note sauvage, notamment dans les alstrœmères oranges.

L’alstrœmère, reine des fleuristes

Evidemment, avec ces fleurs multiples et élégantes, dans des tonalités diverses, les alstrœmères ont conquis les étals des fleuristes. Leur succès est aussi dû à leur excellente tenue en vase (deux semaines). Elles intéressent aussi les fleuristes car leur floraison est continue, et que l’on peut en trouver tout au long de l’année. En composition, les alstrœmères apportent un aspect à la fois élégant et champêtre aux bouquets. Et comme le lys des incas symbolise la félicité et l’épanouissement, on peut en offrir en toutes circonstances.

Découvrir :  Débroussailleuse : comment choisir ?

L’alstrœmère en plantation, pour un buisson fleuri

Dans leur espace naturel, les alstrœmères poussent en petit buisson de 30 à 60cm de haut. La floraison est très abondante : jusqu’à 30 fleurs par pédicelle. On conseille de grouper les tubercules par 3 ou 4, espacés au minimum de 40 cm. La culture des alstrœmères est délicate, et elle demande de la patience. En effet, les alstrœmères mettent très longtemps à s’implanter, et il faut parfois compter 2 ou 3 ans avant de les voir fleurir. C’est pourquoi on évite d’ailleurs de les déplacer. L’alstrœmère se plante dans un endroit frais, à mi-ombre. Par contre, elle ne supporte pas les gelées. Dans les régions froides, il faudra penser à la protéger avec un paillage épais. Elle a aussi besoin d’un sol très riche, et bien drainé. Il faut lui apporter de l’engrais au printemps. On conseille aussi de couper les fleurs fanées pour faciliter la prochaine floraison. Enfin, l’alstrœmère n’est pas sujette aux maladies, mais les escargots et limaces en sont friands. Il faudra d’ailleurs faire attention aux animaux de compagnie et aux enfants, car les alstrœmères sont toxiques.

Découvrir :  Comment choisir une haie artificielle ?

Le saviez-vous ?

L’alstrœmère doit son nom au baron suédois Clas Alströmer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.