Quelles races d’avocatier choisir ?

Quelles races d’avocatier choisir ?

Quelles races d’avocatier choisir ?
Quelles races d’avocatier choisir ?

Tous les êtres vivants ont un mode de vie similaire. Si les hommes sont de différentes races, les animaux et les arbres le sont également. Et en fonction de leurs races, les êtres vivants peuvent réagir différemment aux milieux dans lesquels ils sont placés. Il est donc important de choisir une race de plante en fonction de son milieu de destination. L’avocatier n’échappe pas à cette règle. Nous vous invitons à découvrir dans cet article les races d’avocatier qu’il existe et leurs spécificités respectives.

La race mexicaine, une race d’avocatier tolérante aux températures

Scientifiquement appelée persea americana, la race d’avocatier mexicaine est cultivée dans les hautes terres mexicaines. Ses feuilles odorantes au parfum d’anis et ses fruits riches en huiles (supérieur à 15 %) font d’elle la race juste et adaptée à tous les goûts.

En dehors de leur fragilité et de leur petite taille, les avocats mexicains présentent d’autres propriétés assez distinctes comme :

  • une forme allongée ;
  • une peau mince et cireuse ;
  • un noyau gros ;
  • une résistance au froid, etc.
Découvrir :  Le Bananier : en pot ou dans le jardin ?

Toutefois, en raison de sa petite taille et de sa peau mince, la commercialisation en frais de l’avocat mexicain se trouve confrontée des limites. Par ailleurs, cette race d’avocatier présente des aptitudes agronomiques riches lui permettant d’être utilisée à des fins de greffage ou d’hybridation. Elle s’adapte aussi à toutes les températures. En parlant de greffage, vous pouvez trouver plus d’informations sur ce lien https://avocatier.fr.

La race d’avocatier antillaise

Son nom scientifique s’apparente à celui de la race mexicaine. Cependant, elle est issue des régions colombiennes. Elle présente des caractéristiques de sensibilité au froid et à l’aridité. Elle est plutôt épanouie dans les régions tropicales humides. Ses fruits gros semblent adaptés pour combler vite la faim.

Quelles races d’avocatier choisir ?
Quelles races d’avocatier choisir ?

Outre la grosseur, les avocats antillais sont aussi remarquables grâce à ces caractéristiques :

  • une forme allongée ;
  • une peau mince, cireuse et brillante ;
  • une faible résistance au froid ;
  • une faible teneur en huile ;
  • un noyau gros, libre et rugueux.
Découvrir :  Meilleures plantes tolérantes au sel : sols salins

L’avocat antillais est cependant souvent remarqué grâce à la couleur verte ou rougeâtre violacé de son épiderme. Son noyau est aussi souvent mal adapté à la grosseur de sa pulpe.

La race guatémaltèque

La race guatémaltèque est une race cultivée dans les hautes terres du Guatemala et du Chiapas en Mexique. Scientifiquement appelée persea nubigena, cette race d’avocatier a des propriétés de résistance assez remarquables au froid même si elles sont inférieures à celles de la race mexicaine.

La variabilité et le caractère rare des fruits de cette race d’avocatier sont autant d’atouts qui attirent les généticiens. Aussi, présentent-ils d’autres caractéristiques comme :

  • une forme arrondie ;
  • une moyenne teneur en huile ;
  • un petit noyau lisse ;
  • une peau épaisse et rugueuse, etc.

Quelles races d’avocatier choisir ?
Quelles races d’avocatier choisir ?

L’épiderme du fruit présente aussi parfois des couleurs assez variées. On peut constater cependant une couleur verte ou brune à maturité. Le Hass qui est aussi une race d’avocatier est issu du croisement entre la race guatémaltèque et celle mexicaine.

Découvrir :  Le Baobab : un arbre difforme, aux propriétés surprenantes

Ces races peuvent subir des croisements et donner naissance à une autre variété d’avocatiers. Toutefois, le choix de votre race d’avocatier doit se conformer à vos besoins et aux caractéristiques de votre environnement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.